dimanche 26 juin 2011

Misfits - Série télé from the UK


Résumé : 5 jeunes se retrouvent à devoir faire des heures de community service (TIG) pour diverses raisons. Kelly s'est battue avec une fille, Alisha a conduit sans permis, Curtis, futur champion d'athlétisme, a été pris avec de la drogue sur lui, Simon a essayé de mettre le feu à une maison et Nathan a juste mangé des bonbons (soit disant !). Un jour qu'ils sont en train de nettoyer des tags, un orage éclate juste au-dessus d'eux. Ils sont foudroyés. Dès lors, tout va changer pour eux puisque cet éclair leur donne à chacun une espèce de "super-pouvoir", mais aussi parce que d'autres personnes dans la ville ne s'en sont pas non plus sortis indemnes.

Avis : Déjanté est le premier adjectif qui me vient à l'esprit quand je pense à "Misfits". J'ai découvert cette série dans le TGV alors que je louchais sur le PC de mon voisin. Ne passant pas en France, je me suis rabattue sur le coffret DVD. La saison 1 ne comporte que 6 épisodes de 45 min donc c'est dense et ça va vite. On trouve un peu de fantastique, un peu d'horreur (un tout petit peu !), beaucoup de comédie, du policier, bref un joyeux mélange des genres. Les 5 losers sont tous vraiment attachants, complètement dépassés par ce qui leur arrive mais espérant bien en tirer un peu profit malgré tout.

Mention spéciale à Nathan et Simon qui me font vraiment mourir de rire. Nathan parce que c'est une plaie qui a réponse à tout et qui pousse tout le monde à bout. Je me tenais vraiment les côtes pendant la scène où il balance un parpaing sur la voiture de leur tutrice. Simon, "weird guy", architimide et sans ami, parce qu'il a tout du psychopathe / sociopathe qui ne sait pas s'adapter au groupe. Il suffit de voir sa combinaison boutonnée jusqu'en haut et sa coiffure de psychorigide.
Chaque "super-pouvoir" est en relation avec la personnalité profonde de chacun ce qui rend les choses encore plus intéressantes.
Sous-titres obligatoires en ce qui me concerne, Kelly ayant un accent prolo à couper au couteau (même les autres la traite de beauf, c'est pour dire !). Pour info, l'actrice Lauren Socha - qui joue Kelly justement - a gagné cette année le BAFTA de meilleure actrice dans un second rôle (BAFTA = British Academy of Film and Television Art).

Koba film, 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire