vendredi 4 novembre 2011

"Le crime de l'horloge" de Y.S. Lee


Résumé : Mary est de nouveau en mission. Déguisée en garçon de course, elle doit travailler sur un chantier pour découvrir les circonstances de la mort d'un maçon retrouvé au pied du célèbre Big Ben. Son enquête se révèle difficile, d'abord parce que sur le chantier, les hommes se méfient de ce petit nouveau qui a des mains de pianiste, mais aussi parce que James Easton, de retour des Indes, doit lui aussi faire une enquête de sécurité sur ce même chantier.

Avis : Je suis faible... Je n'étais pas spécialement tentée par ce tome 2 mais en allant rapporter des livres à la BM, je n'ai pas pas résisté quand je l'ai vu sur la table des nouveautés. Bien m'en a pris, je trouve ce tome bien meilleur que le précédent. Evidemment pour des raisons de midinette, à savoir que les retrouvailles hautes en couleurs entre Mary et James pimentent un peu le réçit. Mais aussi et surtout parce que l'auteur arrive à nous plonger dans la vie quotidienne de la classe ouvrière londonienne. Elle décrit très bien la vie dans les pensions, les salaires ridicules, le travail qui éreinte, les familles nombreuses à nourrir... Et on est aussi sur le chantier du Big Ben, excusez du peu ! L'intrigue policière passe par contre carrément au deuxième plan. Au milieu de l'ouvrage, l'enquête n'a pas avancé d'un iota et je dirais même, on s'en fiche un peu de ce qui lui est arrivé à ce pauvre maçon. Les personnages secondaires sont assez bien travaillés, que ce soit les deux grandes gueules du chantier, Keenan et Reid ou encore Harkness, le chef des travaux. James n'est plus aussi flamboyant qu'avant à cause du paludisme et il rage de se présenter sous un tel jour à Mary. Cette dernière affronte encore les démons de son passé et doit faire un choix douloureux à la fin.
Tout ça pour dire que... je viens de commander le tome 3 qui n'est pas encore sorti en France, The Enemy and the tunnel. A suivre, donc !

Nathan, collection Grand format, 382 p., 2011. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire