lundi 5 mars 2012

"D T2 : Lady d'Angerès" d'Ayroles, Maïorana et Leprévost


Résumé : Richard Drake, aventurier intrépide et intransigeant, met tout en oeuvre pour sauver Miss Lacombe sur lequel il a jeté son dévolu. Seuls lui, Mr Jones et Elizabeth, cousine de sa dulcinée, savent qu'elle est tombée sous la coupe de Lord Faureston, dangereux vampire. Ils partent donc en chasse de la créature qui poursuit Miss Lacombe jusque dans le château de sa famille situé dans le Yorshire. Mais c'est sans compter sur l'apparition de la mystérieuse Lady d'Angerès qui a l'air de beaucoup trop connaître le prédateur et ses moeurs. Et si le trio se trompait de cible ?

Avis : Poursuivons dans la BD avec ce tome 2 que j'ai attendu... 2 ans. Rien que ça... D'aucun diront que je suis obsédée par les vampires, ce à quoi je répondrais "C'est pas faux", à condition qu'ils aient des crocs, qu'ils soient un tantinet méchants et qu'ils ne brillent pas en plein jour. Si vous voyez ce que je veux dire.
BREF ! Il m'a fallu relire le tome 1 pour bien reprendre l'histoire et les personnages là où on les avait laissé. Lord Faureston cède donc la place à Lady d'Angerès, personnage très énigmatique jusqu'à la dernière planche. Elle s'intéresse particulièrement à un médaillon représentant un dragon que Drake a récupéré sur Lord Faureston. Visiblement, c'est un bijou de famille. Je suppose que cela sera développé plus en détail dans le prochain tome.
Les dessins sont toujours aussi beaux et les couleurs traduisent à merveille l'ambiance de chaque scène.



Ce tome fait la part belle aux explorations africaines de Drake, puisqu'à Elizabeth se lance dans la lecture du compte-rendu d'expédition de l'aventurier, ce qui donne lieu à de très belles planches. L'histoire principale en prend un coup mais je pense que ces "digressions" sont nécessaires, notamment parce qu'elles révèlent beaucoup de choses sur la personnalité profonde de Drake. Disons qu'il s'est légèrement laissé aller sur place...
L'époque est très intéressante aussi, avec les débuts du féminisme.
Pour moi, une bonne suite, pour une série intéressante, tant au point de vue des graphismes que de l'histoire.
Notons qu'Ayroles est le scénariste d'une autre BD "De Cape et De Crocs" dont je suis une fan inconditionnelle (bientôt le tome 10, youpi, ô joie !).

Delcourt, 53 p., novembre 2011.

2 commentaires:

  1. Thierry Leprévost6 mars 2012 à 13:37

    Merci! Ça fait toujours plaisir de lire une bonne critique. Le tome 3 de "D" est bien parti; l'attente devrait être moins longue.

    RépondreSupprimer
  2. T. Leprévost > C'est une excellente nouvelle, vivement la suite !

    RépondreSupprimer