mercredi 26 septembre 2012

"A Game of Thrones" de George R. R. Martin



Résumé : Winter is coming. Eddard Stark, Seigneur du Nord, devient par la force des choses le bras droit de son ami Robert Baratheon, roi des Sept Royaumes. Obligé de quitter son château de Winterfell pour rejoindre la capitale King's Landing, il y découvre un monde de jeux de pouvoir qui le dépasse. Le roi est en effet entouré d'intriguants, à commencer par sa femme, la Reine Cersei de la puissante famille des Lannister. Mais le Trône de Fer est aussi convoité par delà les mers. Daenerys Targaryen, dernière descendante de sa famille chassée du pouvoir, compte récupérer la place qu'elle estime être la sienne. Mais le plus grand danger vient peut-être du Nord, de l'autre côté du Mur qui sépare le royaume des étendues glacées, peuplées de créatures qu'on ose à peine nommer, prêtes à s'aventurer au Sud.

Avis : Grande saga s'il en est, ce 1er tome donne dans la démesure (dans le bon sens du terme !). Démesure pour les personnages : des dizaines de noms défilent, des dizaines de grandes familles avec leurs étendards (Tully, Lannister, Stark, Baratheon, Greyjoy, Targaryen, Arryn, Tyrell)... Les décors aussi : l'opposition entre le nord et le sud du territoire, les Cités Libres, les châteaux (Highgarden, Riverrun, Winterfell, The Eyrie, Dragonstone, etc...). Les costumes aussi, très bien décrits à chaque fois. Bref, on en prend plein la tête et l'imagination !
J'ai fait l'erreur de regarder la série d'HBO avant de lire le roman. Pourquoi erreur ? Parce que la série suit scrupuleusement le livre, souvent au dialogue prêt. Aucune surprise... Bien sûr, certains chapitres, notamment descriptifs ont été coupés, mais le déroulé est le même. Du coup, j'ai dû mettre 2 mois à le lire... Il y a cependant quelques différences, principalement du côté des personnages. Renly Baratheon est absent de la série alors qu'il apparaît dans le livre. La prostituée Ras est une pure invention des scénaristes d'HBO. Littlefinger n'est pas propriétaire d'un bordel. Mais au fond, tout cela reste du détail.


Heureusement, le livre ne faisant pas 800 pages pour rien, la psychologie des personnages est très développée. Ceux-ci sont d'ailleurs beaucoup plus jeunes que leurs homologues à l'écran, ce qui m'a parfois gênée. Daenerys a part exemple 13 ans quand elle est mariée de force à Khal Drogo. On sert un peu les dents pour le passage de la nuit de noces... N'oublions cependant pas que la fantasy implique un univers moyennageux et qu'au Moyen-Age, on était grand-parents à 25 ans. Pareil pour Robb et Jon, qui dans le roman ont 14 ans alors qu'à l'écran, on leur donne 20 ans.
Chaque chapitre se concentre sur un personnage différent : Catelyn Stark, Eddard Stark, Jon Snow, Arya Stark, Sansa, Bran Stark, Daenerys et Tyrion. On se concentre donc principalement sur la maison Stark dans ce tome. Il y en a qu'on adore détester : Cersei Lannister notamment, ainsi que son fils Joffrey, petit c**, lâche, prétentieux et pervers. Quand je pense qu'il finit roi... Soupir...
Pour Eddard Stark, connaissant grâce à la série sa fin peu glorieuse, on la voit venir de loin avec une succession de mauvaises décisions de sa part. J'ai plusieurs fois eu envie de jeter mon livre à l'autre bout de la pièce en hurlant "Mais pourquoi il fait ça ???". De droit dans ses bottes, il devient psychorigide... Toujours à faire les choses dans le bon ordre, dans le respect de l'honneur, etc. Bref, il n'a pas du tout compris le game of throne.
Mon personnage préféré est sans conteste Arya, qui n'est qu'une enfant mais c'est un garçon manqué qui rêve d'être chevalier, qui ne fait pas de distinction entre les gens et surtout qui adore son demi-frère Jon Snow. Elle a le sens de la débrouille et je pense que son personnage ira loin dans les prochains tomes (simple supposition de ma part).
En parlant de Jon Snow, quelle tristesse à la lecture du chapitre où il vient dire au revoir à son frère Bran avant de partir pour le Mur.... Cette espèce de garce de Catelyn qui lui lance des horreurs à la figure.
La bonne idée de l'auteur : en "appendix", à la fin de l'ouvrage, les arbres généalogiques des principales Maisons. Très utile vu le nombre de personnages.
Verdict : de la très très bonne fantasy, mais je m'arrêterai à ce tome. Ayant vu la saison 2 de la série télé, je n'ai pas envie de me lancer dans la lecture de la suite. Et pas question de passer directement au tome 3 car je vais quand même rater des détails...

J'inscris cette lecture dans le cadre du challenge "Mondes Imaginaires" organisé par Arieste.


Bantam books, 806 p., 2011. (traduit en français sous le titre "Le Trône de Fer" aux éditions J'ai lu)

2 commentaires:

  1. c'est sûr que ce n'est pas évident de le lire quand on a déjà vu la série car ça se ressemble beaucoup mais je pense dépasser bientôt là où en est la série donc ce sera mieux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui me concerne, ça voudrait dire lire les tomes 2 & 3 d'ici avril... Je suis tentée mais ça me paraît difficile... Si tu mes dis que ça vaut le coup de s'accrocher, je tenterai quand même !

      Supprimer