samedi 5 janvier 2013

2013 sera numérique

J'ai décidé de passer en 2013 à la lecture sur liseuse. Non, je n'abandonne sûrement pas la lecture papier, mais j'ai eu des envies de gain de place.
Pourquoi ? Parce que j'achète et je lis régulièrement des livres qui ne feront pas date, des livres plaisants et divertissants mais que je ne souhaite pas forcément garder sur mes étagères. Je suis obligée de les acheter dans la mesure où la BM à côté de chez moi ne propose pas ce genre d'ouvrages. Par contre, ils commencent à occuper beaucoup de place sur mes rayonnages...
La liseuse est donc un moyen pratique de continuer à me faire plaisir sans être submergée de tous les côtés.
 
Après moult semaines de réflexion et de lecture de comparatifs, j'ai jeté mon dévolu sur la Cybook Odyssey, modèle 2013.


Déjà, c'est une marque française (mais made in China, malheureusement)... Ensuite, elle ne dépend d'aucune librairie en ligne, contrairement à d'autres modèles (Kobo et Kindle, notamment correctif : Delphine du Club des lecteurs numériques me signale que le Kobo a un format ouvert -cf commentaires). Et enfin, elle lit tous les formats d'e-book : .txt, ePub, pdf, etc. On n'est donc pas prisonnier d'un système.
 
Les plus :
- 100 livres classiques étaient offerts (dont Emma de Jane Austen que je dois lire depuis au moins 10 ans) ;
- la facilité de gestion des dossiers une fois relié à l'ordinateur (j'ai déjà téléchargé facilement toute l'oeuvre de Lovecraft !) ;
- le confort de lecture à l'écran, vraiment bluffant ! ;
- la taille mini (12 cm x 16 cm ) et le poids plume (180 g).
 
Les moins :
- le prix : 99 €. J'estime qu'en 2013, époque où pour une telle somme, on peut avoir une tablette tactile qui fait beaucoup plus de choses, c'est abuser. Sachant qu'il faut rajouter en plus 15 € (oui, 15 € !) pour un adaptateur secteur, sans parler d'une housse de protection ;
- les livres fournis : 100 livres, c'est très bien, mais j'en ai déjà vidé plus de la moitié puisqu'ils étaient en allemand, espagnol et italien. Sans parler des classiques comme Jules Verne et Victor Hugo... en anglais !


Après quelques jours d'utilisation, je ne regrette pas mon choix. Me voici donc rentrée dans l'ère du numérique !

J'en profite pour vous souhaiter à tous une excellente année 2013 !
 
 




6 commentaires:

  1. Bienvenue dans le monde de la lecture numérique. Au contraire du kindle (et son format fermé mobi), le kobo ne dépend pas d'une libraire, c'est une idée fausse, j'ai un kobo et j'achète les livres n'importe où.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette correction sur le Kobo. Comme quoi, le pouvoir d'auto-persuasion est sans limite !

    RépondreSupprimer
  3. Nous intégrons le club des lecteurs numériques en même temps! La lecture numérique, comme tu le verras, c'est super :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le club s'agrandit ! Je commence juste à découvrir les joies de la liseuse, je suis vraiment séduite pour l'instant.

      Supprimer
  4. Je suis passée aussi au numérique en 2012. Je suis assez contente de ma Sony. Il n'y avait pas beaucoup de livres fournis mais grâce aux éditions Bragelonne et à leurs opérations "e-books à 99 centimes d'euros", je commence à avoir une petite bibliothèque numérique sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai repéré en effet que Bragelonne a fait plusieurs fois ce type d'opérations. Mais comment achètes-tu ? Depuis ta liseuse en wifi ou alors tu transfères depuis ton PC ?

      Supprimer