mercredi 15 mai 2013

"Madame Pamplemousse and her incredible edibles" de Rupert Kingfisher



Résumé : Quand ses parents partent à l'autre bout du monde, Madeleine doit rester chez son oncle, Monsieur Lard et travailler pour lui dans son restaurant The Squealing Pig (le cochon qui hurle). La cuisine y est trop grasse et trop riche et son oncle est un véritable tyran. Aussi, quand l'occasion se présente pour elle d'aller faire une course en ville, elle saute sur l'occasion. Ses pas la mènent dans une étrange boutique, Edibles (comestibles), tenue par l'énigmatique Madame Pamplemousse. Celle-ci lui donne un pâté aux étranges pouvoirs. M. Lard, désireux de s'approprier la recette envoie sa nièce l'espionner.
 
Avis : Ce livre est un très joli conte pour enfant avec comme décor les rues de Paris. Rupert Kingfisher a passé du temps dans la capitale et cela se ressent. Il est amoureux de la ville et amoureux de la cuisine française.
La boutique Edibles est pleine de surprises et de mets incroyables : salami de Minotaure à la sauge et au thym sauvage, langues roulées de tyrannosaure, tentacules de poulpe géant à la gelée de jasmin... Tout un programme !
Madeleine est un personnage un peu faible face aux deux "adultes", Mme Pamplemousse et M. Lard. Bien sûr, ceux-ci sont caricaturaux, comme dans tous les contes, mais cela fait parti du charme de l'ouvrage.
Je l'ai lu en anglais et tous les noms sont en français. Mme Pamplemousse, M. Lard, Madeleine, mais aussi le chat Camembert (!), M. Langoustine. Tout le monde se donne aussi du "Monsieur" et du "Madame", ce qui donne un petit air quaint à cette lecture. Je ne suis pas sûre d'ailleurs que la version française arrive à distiller cette atmosphère.
Sur la page consacrée à l'auteur du site des éditions Bloomsbury, on y lit que l'un des auteurs préférés de Rupert Kingfisher était Roald Dahl et cela se ressent énormément.
 
Les illustrations de Sue Hellard sont aussi toute en finesse et contribuent à faire de ce livre un très bel objet. Je vous encourage d'ailleurs à aller voir son portfolio ici.

 
 
Il existe deux suites à ce roman,  "Madame Pamplemousse and the enchanted sweet shop" et "Madame Pamplemousse and the time travelling-café" qui à n'en point douter sont dans la même veine.
En bref, une lecture joyeuse qui m'a fait sourire et qui m'a changé les idées pendant une heure.
 

Bloomsbury (traduit en français aux éditions Albin Michel jeunesse), 137 p., 2008.

5 commentaires:

  1. Une série qui me tente beaucoup ! Au fait, prête pour notre LC de dimanche ? Moi je n'en suis qu'à la moitié mais ça devrait aller ! Bizzz !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Série très enfantine mais très sympa, je recommande. Sinon, prête pour dimanche ! ^^

      Supprimer
  2. Je n'ai rien contre ! ;) Ok pour dimanche ! Je programmerai mon billet car je ne serai pas chez moi ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Mille excuses : je pensais terminer le roman aujourd'hui car je suis prise tout ce weekend mais cela ne va pas être possible. Ca t'embête si on repousse à mardi ? Cela me permettra de terminer ma lecture et d'écrire tranquillement mon billet (sans le programmer sans savoir si Canalblog n'a pas fait de mocheté visuelle !) Encore désolée !! Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sûr ! Pas de problème pour mardi !

      Supprimer