lundi 19 mai 2014

"Neige" de Maxence Fermine




Résumé : Dans le Japon du XIXème siècle, Yuko ne désire pas suivre la tradition et devenir prêtre shintoïste comme son père. Contre l'avis de ce dernier, le jeune homme décide de s'adonner à sa passion, le haïku. Un poète de la cour l'enjoint à perfectionner son art auprès du vieux maïtre Soseki. Les deux hommes ne le savent pas encore, mais l'image d'une femme disparue va les lier. 

Avis : On m'a donné ce livre, je n'en avais jamais entendu parler avant. En lisant la quatrième de couverture et en feuilletant quelques pages, j'ai eu peur. Peur d'être devant un autre Soie (d'Alessandro Baricco) que je n'avais pas apprécié du tout. Mais alors pas du tout. J'en profite pour rendre hommage à ma mère qui avait eu la phrase la plus évidente pour en parler : "C'est une écriture qui s'écoute écrire". En gros, c'est pédant et artificiel. Autant dire que j'ai commencé cette lecture avec un peu d'appréhension, réconfortée à l'idée de le finir vite (environ 80 pages dont certaines ne contiennent que quelques lignes).

J'ai donc eu une bonne surprise, puisqu'il s'agit d'une histoire très poétique mais en même temps très simple dans le style et le choix des mots. Bien sûr, cette histoire de funambule européenne qui séduit un maître japonais touche à la fantaisie plus qu'autre chose mais le parallèle entre le Yuko et le vieux Soseki fonctionne bien. Les descriptions du Japon enneigé sont de toute beauté. Quelques haîkus ponctuent le texte. Ce n'est pas un genre de poésie qui me séduit particulièrement car c'est un peu trop concis / aride - oui je sais, c'est le but du haïku. Mais en introduction des chapitres, ils trouvent toute leur place. Ils sont authentiques puisque Maxence Fermine "remercie Maurice-Robert Coyaud pour la belle traductions des haïkus".
Un roman bref et poétique.

Points, 2001, 96 p.

4 commentaires:

  1. Tu n'as pas aimé Soie ??? J'ai adoré et dans la même veine j'ai adoré celui-ci. Comme quoi... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais... Je n'ai pas aimé Soie.... mais comme je ne suis pas rancunière, j'ai lu Novecento pianiste que j'ai apprécié. ;)

      Supprimer
  2. J'avais bien apprécié ce petit livre de Maxence Fermine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas ses autres romans, du coup je suis curieuse.

      Supprimer