mercredi 18 juin 2014

"Wormworld" de Daniel Lieske


Résumé : Jonas passe ses vacances d'été dans la ferme de sa grand-mère. A cause de ses mauvais résultats scolaires, son père l'oblige à travailler à l'intérieur des après-midi entiers. Pour tromper son ennui, le jeune garçon s'enferme au grenier pour dessiner des créatures fantastiques. Quand l'une d'elle prend vie et sort de la feuille, Jonas la suit jusque dans un mystérieux tableau. Coincé de l'autre côté de la toile sans moyen de revenir, il lui faudra découvrir ce monde enchanteur mais peuplé d'êtres très étranges.

Avis : Empoché tout à fait par hasard à la BM lors de mon dernier passage, cette BD / comics est une véritable pépite.
J'ai surtout été séduite pas ses graphismes tout simplement époustouflants. Daniel Lieske est graphiste et web-designer, il a travaillé plusieurs années dans le monde du jeu vidéo et cela transparaît sur ses planches. La lumière est particulièrement bien rendue et apporte de la profondeur aux dessins. L'auteur nous explique d'ailleurs qu'il s'inspire beaucoup de photographies pour être le plus près possible de la réalité.

 
Le travail des couleurs est lui aussi magnifique. Particularité qui m'a bien plue, aucune rigueur dans l'utilisation des planches. On passe de cases bien délimitées à des doubles pages sans que cela nuise à la lecture ou à l'histoire.
Cette dernière n'est pas révolutionnaire : un jeune garçon rentre dans un univers féérique grâce à un tableau. On sent que Michael Ende (L'histoire sans fin) n'est pas loin. Je pense d'ailleurs que cette BD peut parfaitement s'adresser à un public très jeune, du moins ce premier tome. J'avoue qu'entre 2 chapitres de It de Stephen King, c'est bien reposant...
 
En bonus, un artbook à la fin qui nous fait découvrir la génèse de la bande-dessinée. C'est un vrai plus car on passe un peu dans les coulisses, ce qui est toujours intéressant.
Une très bonne découverte dont j'attends la suite avec impatience (sortie du tome 2 prévue en septembre).


Delcourt, mars 2014,128 p.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire