jeudi 14 août 2014

"Upside Down" un film de Juan Solanas

Avec : Kirsten Dunst (Eden), Jim Sturgess (Adam), Timothy Spall (Bob Boruchowitz), Blu Mankuma (Albert).

Résumé : Adam et Eden se rencontrent par hasard alors qu'ils sont enfants. Une amitié les lie puis à l'adolescence, les deux jeunes gens tombent amoureux. Mais Adam et Eden appartiennent chacun à un monde où la gravité s'oppose à celle l'autre. Ils ne pourront donc jamais se toucher : le ciel de l'un est le sol de l'autre. Un jour, ils bravent l'interdit pour se retrouver, ce qui aura des conséquences catastrophiques pour tous les deux.

Avis : J'ai vu la bande-annonce de ce film une fois ou deux alors que j'allais en voir un autre. Comme mes sorties dans les salles obscures sont plus que rares, je dois faire des choix et même si Upside Down avait l'air intéressant, je ne suis pas allée le voir. Je me suis donc rattrapée avec le DVD emprunté dans ma médiathèque préférée (je donne dans le "é").
Une seul regret : ne pas être allée le voir au cinéma tant les effets visuels et la photographie sont époustouflants. Je fais partie de ces happy few qui n'ont pas un écran plat géant, du coup ça n'a pas été spectaculaire. Mais sans ça, je pense que j'en aurais vraiment pris plein les yeux.
Le directeur de la photographie (Pierre Gill) a fait un travail remarquable et on sent que chaque image a été reprise à l'aide de filtres.
L'histoire est somme toute classique - une histoire d'amour contrarié - mais elle a une vraie dimension poétique digne d'un conte de fée (oui, j'ai un petit coeur qui bat).
Les deux acteurs principaux sont irréprochables (Jim Sturgess et Kirsten Dunst), sans parler des acteurs secondaires qui apportent une touche de comique ou de tragique au film.
Les deux mondes sont visuellement très travaillés et opposés, au niveau de décors, des couleurs, des vêtements des gens, etc. Il ne s'agit pas d'une dystopie puisqu'on n'est pas sur Terre mais dans un autre système solaire ; on retrouve quand même des éléments de ce genre que j'apprécie volontiers en livre. Les échanges la tête en bas nécessitent quelques scènes pour s'habituer mais c'est une très bonne trouvaille. La scène où Adam doit aller aux toilettes illustre bien toute l'absurdité de sa situation.
S'il n'y avait qu'une morale, ce serait : sauvons les abeilles, elles nous sauverons. Ceux qui ont vu / verront le film comprendront. :)
Aucune hésitation à avoir : s'il vous passe entre les mains, jetez-vous sur ce DVD !


Warner Bros Vidéo, 105 min, 2013.



4 commentaires:

  1. pour info, il passe sur canal+ en ce moment bisous brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, il devrait bien te plaire !!

      Supprimer
  2. Je suis bien tentée, je prends note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu passeras un bon moment, en tout cas tu en prendras plein les yeux.

      Supprimer