mardi 21 août 2018

Saga "Six of Crows" de Leigh Bardugo



Résumé : Parmi les gangs sévissant à Ketterdam, les Dregs comptent dans leur rang le mystérieux et féroce Kaz Brekker. Poussé par l'appât du gain, il accepte la mission suicide d'un riche marchand : délivrer du Palais des Glaces un scientifique responsable de l'invention du jurda parem, drogue permettant de démultiplier de façon spectaculaire les pouvoirs des magiciens, les Grishas.
Seul problème, c'est une forteresse imprenable tenue par les redoutables soldats Drüskelle. Personne n'en est jamais sorti vivant.
Pour réaliser son coup, Kaz réunit autour de lui un groupe de 5 hors-la-loi : un tireur, un ancien détenu, un spécialiste des explosifs, une espionne et une soigneuse Grisha.
Survivront-il assez longtemps pour empocher la récompense de 30 millions de Kruges ?

Pourquoi ce livre : reçu lors du swap Do It Yourself organisé sur Livraddict.

Avis : Voici un diptyque très fouillé puisque les deux tomes se partagent sur... 1200 pages... Si vous voulez du léger, passez-donc votre chemin !

Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est la galerie de personnages, véritables motley crew bien campés, à la psychologie détaillée. Leurs interactions sont intéressantes car ils sont finalement programmés pour se méfier les uns des autres. J'avoue avoir un faible pour Nina et Matthias qui culturellement n'ont absolument rien pour s'entendre et qui ont même d'excellentes raisons de se haïr cordialement. La mayonnaise fonctionne et le groupe dans son entier est crédible.
Leurs aventures restent néanmoins parfaitement rocambolesques (hello l'évasion du palais des glaces) mais l'univers créé par Leigh Bardugo est cohérent et assez prenant il faut bien le dire ! C'est mené tambour battant et quand le souffle retombe un peu (normal pour autant de pages !), l'auteur trouve le moyen de secouer tout ça.
La ville de Ketterdam avec son quartier chaud est un personnage à elle seule et grâce aux descriptions, on visualise parfaitement les endroits où le lecteur est emmené. Cette toile de fond m'a particulièrement séduite.
Tout au long de cette histoire en deux parties, il est question de trahison, d'argent sale, de corruption, de commerce douteux, de bas-fonds, de prostitution forcée, de peste, d'esclavage, de salles de jeu, de magie. La magie des Grisha est d'ailleurs le coeur de l'intrigue. Même si le lecteur a des éléments à ce sujet, j'aurais aimé en apprendre d'avantage.
Je réserverais cette saga à des lecteurs déjà aguerris et d'un certain âge, notamment parce que quelques scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes (comme on dit à la télé). La plus rude restant celle où Kaz se rémémore son arrivée à Ketterdam et ce qui lui est arrivé pour le rendre si "monstrueux".... Bon, les arrachages d'yeux et les bûchers ne sont pas mal non plus !
Cette lecture était parfait pour la période estivale (surtout qu'il n'a pas l'air de faire très chaud par là-bas). Peut-être un poil trop longuette quand même.... Je suis cependant contente de l'avoir lue car cela faisait un moment que je l'avais repérée.

Le livre de poche, 559 p. (t1) + 650 p. (t2), février 2018.

5 commentaires:

  1. Vraiment, cette saga a l'air d'être un incontournable ! Merci pour ton avis sur les deux tomes à la fois, c'est cool :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on la voit vraiment partout ! J'ai l'impression que c'est un gros coup de coeur pour beaucoup (je suis un peu plus modérée même si j'ai bien aimé cette lecture).

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Je note dans un coin de ma p'tite tête de lectrice ^_^

    RépondreSupprimer