samedi 25 février 2017

"La petite boulangerie du bout du monde" de Jenny Colgan



Résumé : Quand Polly voit l'entreprise qu'elle a co-fondée avec son ami faire faillite, elle doit se réinventer une vie. Avec un budget ultra serré, elle n'a pas d'autre choix que de quitter Plymouth et de s'installer dans un appartement sordide d'une petite ville de pêcheurs de la côte. Pour se détendre, elle fait ce qu'elle aime le plus : du pain. Les bonnes odeurs qui s'échappent de chez elle ne tardent pas à attiser la curiosité des locaux. De rencontres inattendues en occasions saisies au bon moment, la jeune femme va retrouver le sourire.

Pourquoi ce livre : j’avais envie de découvrir ce livre qui a beaucoup fait parler de lui et en plus de lire quelque chose de léger.

Avis : Voici une lecture sympathique qui possède un fort côté dépaysant avec ce village atypique de Cornouailles battu par les vents marins.
L'ensemble est pétri de bons sentiments (ha ha, pétri, boulangerie... oui je sors) avec parfois un penchant pour le cul-cul : je pense à Neil le macareux par exemple.
Dans l'ensemble, les personnages sont un peu caricaturaux : la meilleure copine citadine exubérante, le beau marin viril, la vieille méchante qui cache un terrible secret, le gentil beau gosse discret, etc, etc.
Mais malgré tout, cela fonctionne ! On se laisse entraîner par Polly et son envie de s'en sortir et on se surprend à sentir l'odeur du pain frais partout. C'est bien écrit, Polly est un personnage attachant et dont les réflexions sonnent justes.
L'histoire nous rappelle aussi que vivre de la pêche est extrêmement difficile, demande des sacrifices et peut avoir des conséquences dramatiques. La vie d'une petite ville est aussi bien décrite, avec ce que l'arrivée de touristes peut provoquer comme changements plus ou moins bienvenus.
Il s'agit donc d'un moment de détente sympathique, qui n'est pas du tout inoubliable mais qui donne le sourire. L'objectif est donc atteint !
J'en profite pour signaler qu'en bonne reine de la gaffe, je l'ai offert pour Noël à ma belle-sœur avant de me souvenir qu'elle ne mange pas de gluten. Je ne plaisante malheureusement pas.

Editions Prisma, janvier 2015.

2 commentaires:

  1. merci pour votre avis et lol pour votre belle-soeur! je suis en train de lire aussi ce livre et je suis un peu déçue je m'attendais à mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est clairement pas le livre de la décennie mais je comprends son succès car il surfe sur la vague "feel-good"...

    RépondreSupprimer