mardi 14 novembre 2017

"Légende d'un dormeur éveillé" de Gaëlle Nohant



J'ai reçu ce roman dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire organisés tous les mois de septembre depuis 6 ans par le site PriceMinister - Rakuten (#MRL17 sur les réseaux sociaux)


L'idée est de faire une chronique originale pour rendre compte de sa lecture.
Le livre partant sur les traces du poète Robert Desnos, j'ai donc tenté un compte-rendu sous forme de vers. Hum. Soyez indulgents, les cours de français sont loinnnnnnnn derrière... :o)

Robert Desnos, poète surréaliste du Paris des Années folles,
A vécu mille vies empruntes de liberté.
Sa plume si particulière lui fit croiser du monde,
De Cendrars, Aragon, Breton à Eluard.
Ses déambulations nocturnes colorées par l'opium,
Lui inspirèrent ses plus beaux vers.
L'amour guida aussi son imagination :
Elle s'appelait Yvonne George, chanteuse de music-hall
Et fut sa mystérieuse, car il rêvé tant d'elle.
Artiste engagé, il fut aussi résistant
Et c'est 1945, qui s'est éteint à la libération de son camp.
Gaëlle Nohant lui rend ici un sublime hommage
Marchant dans les pas de ce dormeur éveillé.
L'auteur le hisse au rang de légende,
Ce poète qui depuis ses 16 ans l'a si souvent accompagnée.
J'ai découvert un homme exceptionnel d'une droiture exemplaire
Moi qui jusqu'alors ignorait tout de sa vie.
Je remercie cette (docu)fiction pour la poésie qu'elle m'a offerte.
Ces quelques vers ne rendent pas hommage aux 540 pages du texte
A vous maintenant de vous lancez dans ses chapitres.

Editions Héloïse d'Ormesson, août 2017, 543 p.

mercredi 8 novembre 2017

"The girls" d'Emma Cline



Résumé : L'été 1969 s'étire paresseusement pour Evie Boyd, adolescente de 14 ans. Ses journées se suivent et se ressemblent, à feuilleter la presse féminine avec sa meilleure amie et à essayer de jouer aux grandes. Elle s'apprête à intégrer un internat à la rentrée, perspective qui ne le réjouit guère. Alors qu'elle se repose dans un parc, elle aperçoit un groupe de 3 jeunes femmes qui la captivent. Complètement à part, elles semblent venir d'un autre monde. Le hasard fera qu'Evie recroisera leur route, notamment celle de Suzanne, qui subjugue complètement l'adolescente. Elle l'emmène avec elles au ranch pour lui présenter leur mentor, Russell, homme charismatique par qui le malheur arrivera.

Pourquoi ce livre : repéré partout depuis sa sortie et notamment sa re-sortie en poche.

Avis : Voici une lecture qui aura eu du mal à passer. L'ensemble est fort long et fort lent.

mercredi 1 novembre 2017

"Fais-moi peur" de Malika Ferdjouk


Résumé : En ce 23 décembre, les époux Mintz se rendent à l'inauguration du nouvel opéra, laissant à la maison leurs cinq enfants. Bien qu'un peu inquiets, ils comptent sur les aînés pour rétablir l'ordre et demandent à Radiah, leur baby-sitter occasionnelle de passer faire un tour. Mais le destin va faire sortir Monsieur N, tueur à la haine féroce, qui décide de trucider toute la maisonnée. L'obscurité, le froid et la neige ayant incité tout le monde à rester au chaud, les rues désertes lui laissent la voie libre.

Pourquoi ce livre : Je n'ai pas résisté devant le titre, il tombait à pic pour le Challenge Halloween !

Avis : J'ai été un peu surprise de cette lecture jeunesse car on se trouve face à un subtil mélange entre drame et suspens. Drame car l'Histoire avec un grand H s'invite au milieu de la tension dramatique en la personne de la grand-mère des cinq enfants, Mamido.

mardi 24 octobre 2017

"Comme par magie" d'Elisabeth Gilbert



Résumé : Avec "Comme par magie", [Elisabeth Gilbert] puise dans son propre processus de création pour partager son point de vue unique sur la créativité. Elle nous invite à découvrir les "trésors cachés" qui sommeillent en chacun de nous et à les mettre en pratique pour être créatif au quotidien (dans la famille, la vie professionnelle, l'amitié, les loisirs, etc.).
En exposant les six forces qui permettent de libérer notre créativité (courage, enchantement, permission, persistance, confiance et divinité), elle nous ouvre les portes d'un monde de merveille et de joie. (4ème de couverture)

Pourquoi ce livre : acheté sur un coup de tête lors d’un passage en librairie.

Avis : Je m’intéresse à tout ce qui touche aux techniques de créativité, du coup j’ai été attirée par le sous-titre du livre : « vivre sa créativité sans la craindre ». Le fait que l’auteur soit Elisabeth Gilbert n’a rien gâché puisque j’avais énormément aimé Mange, prie, aime.

samedi 14 octobre 2017

"Mr Mercedes" de Stephen King



Résumé : L'inspecteur Hodges a pris sa retraite des forces de police. Sa vie n'est désormais plus qu'une lente spirale qui risque de l'amener vers le fond du trou. Lorsqu'il reçoit une lettre du tueur à la Mercedes, c'est un coup sur la tête qui le remet sur les rails. Ce psychopathe est responsable d'un atroce carnage et a réussi à échapper à Hodges alors en charge de l'enquête. Comment oublier ces gens morts ou handicapés, écrasés par une SL500 de presque 2 tonnes alors qu'ils faisaient la queue lors d'un forum de l'emploi ? L'ancien enquêteur décide de coincer seul celui que la presse a surnommé "Mr Mercedes". Mais ce dernier est tout près et l'idée de recommencer à tuer est de plus en plus forte.

Pourquoi ce livre : repéré chez le discounter Noz pour 3 francs six sous, il tombait à pic.

Avis : Je ne suis pas experte de l’œuvre de Stephen King. Quand à l'adolescence, nombre de mes compatriotes se lançaient à corps perdu dans tous ses romans, je suis sagement passée à côté. C'est donc sur le tard que j'entame ma découverte. The Mist m'avait fait une très forte impression.
Me voilà donc face à Mr Mercedes qui n'est pas une histoire d'épouvante ou d'horreur mais un thriller dans la plus pure tradition du genre.