samedi 23 janvier 2021

"Moi les hommes, je les déteste" de Pauline Harmange

 

Quand il a vu que je lisais cet essai, mon conjoint m'a demandé s'il devait faire son baluchon. J'ai bien ri.

J'étais très curieuse de lire cet ouvrage après la polémique qu'il a soulevé cet été. Il faut dire que le titre donne assez bien le ton. Pauline Harmange, militante féministe, explique pourquoi elle est misandre et ce que cela lui apporte. Le ton est assez jubilatoire et même si elle enfonce pas mal de portes ouvertes (les statistiques sur les féminicides, les viols, le monde du travail, etc), j'ai bien aimé son discours.

Il s'agit plus d'un appel à la solidarité féminine, à la sororité pour lutter contre le patriarcat qu'un brûlot "anti-hommes". Femmes, reprenez votre juste place, ne vous laissez plus avoir par vos collègues masculins qui occupent tout l'espace. Dites stop à la charge mentale familiale. De toute façon l'ouvrage n'offre que peu de pistes concrètes pour améliorer cette société où il fait bon être un homme blanc cisgenre hétérosexuel. Tu seras un homme féministe, mon fils - que je vous recommande absolument - était beaucoup plus percutant de ce côté-là.

Je pense que je l'offrirai quand même à des copines et à ma mère. Et que je le ferai lire au seul collègue masculin de mon équipe (pour avoir son point de vue éclairé en tant qu'homme évoluant en territoire hostile 😊).

Seuil, octobre 2020, 89 p.

dimanche 17 janvier 2021

"Le jardin secret" de Frances Hodgson Burnett

 

Lu en CM2 ou en 6ème dans mon édition d'époque Castor Poche Flammarion, j'ai eu très envie, plus de 25 ans après, de relire ce livre qui m'avait beaucoup marquée (à tel point que je l'avais choisi en 5ème pour le présenter à la classe en cours de français). Parmi toutes les magnifiques éditions qui existent, j'ai jeté mon dévolu sur celle de Virago Press.

Si dans mon souvenir, il y avait des éléments fantastiques, surnaturels, en fait il n'en est rien. Enfin, si un peu. Mais la magie de la vie, celle qui fait qu'au printemps les bourgeons font leur apparition, que les oiseaux pondent des œufs et s'occupent de leurs oisillons, que les crocus sortent de terre et que le soleil brille. Je n'avais finalement aucun souvenir de l'histoire, c'est donc avec un regard neuf que je me suis (re)plongée dans cette lecture. 

J'ai énormément apprécié la place que prend le jardin, le pouvoir de la nature sur les enfants, le parallèle entre ce jardin fermé à clé qui renaît à la vie et ces deux enfants perdus qui éclosent à leur tour. C'est une belle leçon de vie : le bonheur est dans les choses simples et finalement dans l'observation de la nature en pleine conscience.

En tout cas j'ai beaucoup aimé sentir le vent frais de la lande du Yorkshire et de prendre un goûter assise au milieu des roses avec Mary, Colin et Dickon. Si vous ne le connaissez pas, n"hésitez pas à lire ce classique anglais : un peu de poésie et beaucoup d'air pur sont au programme.


Virago Modern Classic, 2017, 297 p.

mardi 12 janvier 2021

Le challenge des 12 thèmes édition 2021

 

 

Voici venue l'édition 2021 du Challenge des 12 thèmes !
Je remercie A-Little-Bit-Dramatic, initiatrice du challenge il y a quelques année, de nous autoriser Jelydragon et moi à le reprendre cette année sur Livraddict et sur nos blogs.

Comme pour les éditions précédentes, le principe est simple : un mois = un thème de lecture.
A vous de piocher dans votre PAL pour trouver le livre qui convient. L'idée est de partager, partager et partager !

Le challenge est ouvert du 12/01/2021 au 31/12/2021.


Thèmes de lecture :

Janvier « laissez-moi hiberner » :
pour commencer l’année tranquille, une lecture au choix, au coin du feu (chocolat chaud en option)
Février « L'année du buffle de métal » : pour fêter le nouvel an chinois, un livre se déroulant en Asie ou un auteur d’origine asiatique.
Mars « Nous sommes les filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler » : en l’honneur du 8 mars, journée internationale du droit des femmes, un livre autour féminisme, un portrait de femme, une héroïne forte, des histoires de sorcières, des auteures...
Avril « La loi des séries » : le 1er tome ou un tome d'une série déjà entamée.
Mai « En mai fait ce qu’il te plaît » : pour s’évader depuis notre canapé, une lecture autour du voyage, de la quête de liberté, des grands espaces et de la nature...
Juin « Juin des fiertés » : un auteur, un personnage LGBT (lesbienne, gay, bisexuel, transgenre, queer, asexuel…).
Juillet « Croisière en Méditerranée » : une lecture dont l’histoire se déroule dans un pays bordant la Méditerranée.
Août « Le feuilleton de l'été » : une lecture qui a fait l'objet d'une adaptation ciné ou télé.
Septembre "Les liens du sang" : une lecture autour des secrets de famille, des générations, des grands-parents...
Octobre « On a déjà mangé tous les bonbons, c’est pas la peine de sonner ! » : pour faire un pied de nez à Halloween et aux monstres, une romance.
Novembre « De cape et d'épique » : une lecture pleine de combats, de cape et d'épées, de fantasy, de mousquetaires, de chevaliers...
Décembre « La haine, c'est l'hiver du cœur (Victor Hugo) » : un polar, un thriller pour frissonner sous un plaid.

Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à nous rejoindre sur votre blog ou votre compte Instagram (#lechallengedes12themes2021) et de me laisser un lien.

Bonnes lectures !



mercredi 6 janvier 2021

"Winterhouse hôtel" de Ben Guterson

 

Voilà un roman jeunesse qui m'attirait depuis sa sortie et son édition en poche en novembre tombait à pic pour une lecture de saison.

Je crois que j'attendais trop de ce roman que j'ai beaucoup vu passer sur les blogs et Instagram.... car du coup j'ai été un peu déçue. En effet, tous les ingrédients étaient réunis pour créer une histoire très prenante mais voilà, il ne se passe rien ou pas grand chose jusqu'à 100 pages avant la fin. Attendre 3/4 d'un roman pour l’action décolle un peu, c'est beaucoup trop, d'autant plus pour un roman jeunesse. J'ai cru notamment qu'on n'en finirait jamais des rencontres fortuites avec le mystérieux couple Hiems !

Si le décor est vraiment sublime - ce magnifique hôtel de luxe à la montagne - et si les personnages sont attachants, je regrette quand même que la mayonnaise d'ensemble n'ait pas pris.

Tant pis, c'était vite lu et néanmoins parfait pour les vacances de Noël. Mais je ne pense pas lire la suite...


Le livre de poche, novembre 2020, 430 p.

vendredi 1 janvier 2021

Bonne année !

 

La page de 2020 se tourne, celle de 2021 s'ouvre sur de l'incertitude. Même si le contexte est plus que particulier, j'espère que les prochains mois vous apporteront de la joie, des réussites, des retrouvailles, des découvertes et de bonnes lectures.

Au plaisir de vous croiser ici ou ailleurs 💗