lundi 16 avril 2018

"Le magicien d'Oz" de L. Frank Baum




Résumé : Dorothy habite au Kansas avec son oncle et sa tante. Lors d'une tornade, sa maison est emportée très loin de chez elle et atterrit au pays d'Oz. La jeune fille part à la rencontre du prodigieux magicien qui règne sur ce pays pour lui demander de la ramener chez elle. En chemin, elle fait la connaissance d'un lion peureux, d'un épouvantail et d'un homme de fer qui vont l'aider dans sa quête. Les voilà partis pour la cité d'émeraude !

Pourquoi ce livre : repéré dans la bibliothèque parentale, il tombait à pic pour le mois d'avril du challenge des douze thèmes (lire un classique).

Avis : Du Magicien d'Oz, je connaissais comme beaucoup le film de 1939 avec Judy Garland et dont le tournage chaotique est devenu légendaire. J'avais beaucoup aimé étant petite même si les singes volants et la méchante sorcière de l'Ouest m'avaient bien fait peur.
Ce fut un réel plaisir de lire ce livre dont l'anglais - même si un peu daté (1900) - est plus qu'accessible. 

samedi 7 avril 2018

"Il ne fait jamais noir en ville" de Marie-Sabine Roger





Résumé : Une jeune femme employée modèle et corvéable se découvre un pouvoir de résistance lorsqu'elle adopte un chat. Un voisin de pallier se révèle plus inquiétant que sympathique. Une vieille dame doit laisser derrière elle sa maison à la campagne pour habiter une maison de retraite en ville. Autant de portraits courts et incisifs qui nous montrent que la réalité n'est finalement qu'une question de point de vue !

Pourquoi ce livre : je poursuis ma découverte de l’œuvre de Marie-Sabine Roger dont j'aime beaucoup la plume.

Avis : Repéré par hasard à la bibliothèque, j'ai lu ce court recueil de nouvelles à l'occasion d'un déplacement en train et j'ai enchaîné les histoires sans m'en rendre compte.

vendredi 30 mars 2018

"Laissez-moi" de Marcelle Sauvageot

 
Résumé : Une jeune femme soigne sa tuberculose dans un sanatorium, loin de celui qu'elle aime. Mais alors qu'elle se désespère de le retrouver, celui-ci lui envoie une lettre de rupture, lui annonçant qu'il se marie à une autre. C'est le choc. La jeune femme choisit alors de revenir sur leur relation et d'ouvrir les yeux sur tous ces signes avant-coureurs qu'elle avait refusé de voir. Cette prise de conscience l'aidera-t-elle à dépasser cette terrible désillusion ?

Pourquoi ce livre : dans ma PAL depuis un moment, le thème de mars du challenge des douze thèmes m'a motivée (« La Fille de la Bande » →  un livre dont l’héroïne est une femme et dont l'auteure est une femme aussi) !

Avis : Cette œuvre est difficile à qualifier dans sa forme : ce n'est pas à proprement parler un roman épistolaire car l'auteur n'envoie pas de lettres. Pourtant elle s'adresse bien à celui qui l'a quittée. Ce n'est pas franchement un journal intime non plus. Certaines entrées sont datées, d'autres non. Le récit en lui-même est très bref, 70 pages environ. Le vocabulaire possède un certain charme désuet, l’œuvre datant de 1933. 

lundi 26 mars 2018

"Black Hammer t1 : origines secrètes" de Lemire, Ormston et Stewart




Résumé : Arrachés à leur univers de super-héros par une crise multi-dimensionnelle, les champions de Spiral City vivent désormais telle une famille dysfonctionnelle, prisonniers du quotidien paisible d'une petite bourgade américaine.

Pourquoi ce livre : Reçu dans le cadre de l'opération #1blog1BD de Rakuten-PriceMinister qui a lieu tous les ans.

Avis : On est loin, LOIN du style de BD / comics que je lis habituellement. J'ai été séduite par le côté steampunk de la couverture mais toute référence au genre s'arrête là. L'ensemble est particulièrement sinistre voire inquiétant mais ce n'est pas forcément négatif.

dimanche 18 mars 2018

"Le chapeau de Mitterrand" d'Antoine Laurain

 
Résumé : Daniel Mercier, cadre en entreprise, est attablé seul dans une brasserie parisienne quand François Mitterrand s'installe à la table voisine. En repartant, le chef de l’État oublie son feutre sur la banquette. Daniel s'en empare alors et tel un objet magique, le chapeau va changer sa vie. Quand il le perd, c'est au tour d'autres personnes de voir leur vie basculer pour le meilleur.

Pourquoi ce livre : acheté il y a moult temps sur les conseils de Miss Léo, je l'extirpe enfin de ma PAL.

Avis : J'aurais dû le lire il y a bien longtemps ! La galerie de personnages fait qu'on ne s'ennuie pas, chacun ayant une histoire complètement différente. On s'attache à ces quatre propriétaires qui grâce au feutre présidentiel vont reprendre leurs vies en main. Le changement est pour chacun assez radical, provenant d'une prise de conscience plus ou moins instantanée. Disons que dans chaque cas, il y a un déclic. Les chapitres sont brefs et j'ai pris un réél plaisir à suivre l'évolution de tout ce petit monde. Je trouve l'idée très chouette, qu'il suffit d'un rien pour reprendre contenance et aller de l'avant.