dimanche 12 janvier 2014

"Aspics Détectives de l'étrange T3 : Deux ch'tis Indiens" de Thierry Gloris et Jacques Lamontagne


Résumé : Hugo Beyle et Flora Vernet ont monté ensemble l'agence de détectives Aspic. Leur premier client est un peu particulier puisqu'il s'agit d'un Indien d'Amérique du Nord travaillant comme shaman dans une fête foraine tendance Freaks. Le spectre de son frère ayant disparu, il charge nos enquêteurs de localiser l'ectoplasme.

Avis : J'ai lu avec plaisir ce troisième opus des aventures de mes deux chouchous que j'avais laissés sur le point d'ouvrir leur agence.
La fête foraine est un prétexte à croiser tout un tas de personnages hauts en couleur, de la femme à barbe en passant par un dresseur présentant de forte ressemblances à... Indiana Jones ! Beaucoup de clins d'oeils à la littérature et au cinéma sont distillés entre les pages et cela permet plusieurs niveaux de lecture. Après tout, tout le monde n'a pas les mêmes références.
Les images sont toujours aussi travaillées.


Flora est une féministe qui s'ignore, préférant vivre de revenus incertains mais gagnés par ses propres soins plutôt que de rester dans le giron familial. De toute façon, on apprend que son père lui a coupé les vivres à l'ouverture de l'agence.
Hugo est fidèle à lui-même, généreux et bourré d'humour, avec un très bon sens de la répartie.
On retrouve également deux autres personnages issus du premier dyptique, l'inspecteur Nimber et Dupin, mais ils n'ont ici qu'un rôle de deuxième plan. Je suppose que la suite les verra prendre plus d'importance dans l'histoire.
L'intrigue principale trouve un dénouement un peu hâtif et tiré par les cheveux mais comme une deuxième intrigue se superpose (hello vampire !), je pardonne aisément cette facilité narrative. Je suppose que comme la première histoire, celle-ci se déroulera en deux tomes.
Cerise sur le gâteau de cette édition : un cahier de croquis préparatoires se trouve à la fin du volume avec quelques explications des auteurs.

 
En résumé, une série que j'apprécie et dont j'attends la suite avec impatience !

Quadrants, 48 p., août 2013.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire