dimanche 25 juin 2017

"L'invasion du Tearling" d'Erika Johansen



Lu en anglais mais traduit en français aux éditions JC Lattès.

Résumé : Le royaume du Tearling ne faisant plus parvenir d'esclaves au royaume voisin de Mortmesne, la Reine Rouge décide de mobiliser son armée pour répandre la terreur et atteindre la jeune souveraine Kelsea. Cette dernière organise la résistance dans un climat de confiance toute relative. Ses deux pendentifs de saphirs semblent gagner de plus en plus de pouvoir et font subtilement changer Kelsea, tant physiquement que moralement. Quand l'ennemi franchit la frontière, l'heure du bilan a sonné pour la Reine qui doit assumer ses décisions. Pourra-t-elle sauver son peuple et son royaume, mais surtout, à quel prix ?

Pourquoi ce livre : Lu dans le cadre du challenge des 12 thèmes (je suis carrément en retard pour mai.......).

Avis : Le 1er tome des aventures de la jeune Kelsea Glynn m'avait vraiment enthousiasmée et je suis ravie de pouvoir annoncer que ce deuxième opus ne faiblit pas en intensité dramatique.
Suite à sa décision d'arrêter les convois d'esclaves, le royaume du Tear est en fâcheuse posture puisque l'armée de Mortmesne va l'envahir. Et visiblement, pillage, meurtres, viol et compagnie font partie de ses "loisirs". Sachant que l'armée Tear ne fait pas le poids, ni en nombre, ni en équipement.


Kelsea est toujours aussi droite dans ses bottes et défend ses idées de progrès et de justice sociale. Pas évident dans cet univers moyenâgeux où les nobles se partagent la plus grande part du gâteau. La reine souhaite en effet établir un système judiciaire, avec des lois écrites, une collecte d'impôt équitable et répartie entre tous, permettre à sa population majoritairement illettrée d'accéder à l'instruction, etc.  Les évènements de ce tome ne lui permettent pas de beaucoup progresser.

La jeune femme apparaît plus sombre, plus torturée, en proie à des accès de violence / sadisme qu'elle attribue au pouvoir de ses deux saphirs. Pas sûr qu'il ne s'agisse pas de quelque chose de plus compliqué. Les personnages secondaires forment un vaste tableau d'ensemble et leur psychologie est très bien traitée. Pas de gentils et de méchants ici mais de la nuance. Mention spéciale à Lazarus dont on apprend enfin le passé, à la Reine Rouge qui prend plus de place et de subtilité ainsi qu'au Père Tyler qu'on découvre sous un nouveau jour.

Des flash-backs sur la période qui précède la traversée donnent un goût de science fiction à certains chapitres puisqu'on est en pleine dystopie. La curiosité du lecteur sur ce qui a bien pu se produire dans l'ancien monde est satisfaite. Le personnage de Lily Mayhew m'a ainsi beaucoup touchée.

Le livre est ponctué de remarques bien senties sur le courage, l'altruisme, l'évolution de notre société en quelque chose de sécuritaire. Le lecteur est amené à réfléchir et à se poser de bonnes questions.

Un 3ème tome est sorti, je suppose qu'il va se concentrer pour partie sur l'arrivée des colons et la fondation du royaume de Tearling. Et puis comme nous laissons Kelsea en fort mauvaise posture avec l'ennemi, nous verrons bien si son geste héroïque a servi à quelque chose.... Can't wait !


Bantam Books, 2016, 573 p.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire