samedi 30 décembre 2017

"Le Noël d'Hercule Poirot" d'Agatha Christie



Résumé : "Yet who would have thought the old man to have so much blood in him ?" Macbeth. La veille de Noël, la famille Lee se rassemble dans la vaste demeure familiale à l'initiative du riche patriarche, le redouté et redoutable Simeon Lee. L'ambiance tendue devient critique quand un cri inhumain se fait entendre et que le vieillard est retrouvé mort, dans une mare de sang. Hercule Poirot, qui séjourne non loin chez l'inspecteur principal, mène l'enquête. Celle-ci s'annonce ardue car chaque membre de la famille avait de bonnes raisons d'en vouloir au vieil homme.

Pourquoi ce livre : pour le dernier mois du challenge des 12 thèmes consacré à Noël.

Avis : Voilà biennnnnnnnn longtemps que je n'avais pas lu un Agatha Christie ! Celle-ci est revenue sur le devant de la scène (si tant est qu'elle en était partie 😶) suite à la sortie du film "Le crime de L'orient-Express" cette fin d'année.
Je ne connais pas bien son œuvre très riche, n'en ayant lu qu'une infime partie.
Mais à chaque fois, j'ai beaucoup aimé. Le dernier remonte à l'adolescence et il s'agissait du Meurtre de Roger Ackroyd qui m'avait menée en bateau. S'il y a quelque chose que j'ai bien compris, c'est qu'Agatha Christie a l'art de nous mettre le meurtrier sous le nez sans qu'on n'y voit goutte.
Cet opus ne déroge pas à la règle puisqu'il s'agit d'un huis-clos familial. Le despotique patriarche a été assassiné de manière particulièrement sanglante et ses quatre fils, leurs épouses et les deux invités de la maison sont en ligne de mire.
J'ai particulièrement apprécié l'ambiance dans cette grande demeure où chacun se regarde en chien de faïence. Comme notre détective Belge favoris le souligne, Noël est sensé être une période de joie, de fête et de pardon mais sont réunies des personnes éclatées le reste de l'année, qui se côtoient de près pendant quelques jours, ravivant tensions et rancœurs.
J'avoue avoir eu l'intuition du coupable et de la vérité concernant certains personnages assez rapidement même si le déroulé de l'enquête m'a fait douter plusieurs fois. 
A noter que l'auteur dédicace son livre à son beau-frère qui se plaignait que ses meurtres étaient trop sophistiqués et ne ressemblaient pas assez à des meurtres. Elle lui offre ici "a good violent murder with lots of blood".

Cette histoire collait parfaitement à la saison et au climat, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire. Je vais sans nul doute poursuivre ma lecture des aventures d'Hercule Poirot et Miss Marple en 2018 !


Harper Collins, 2013, 268 p.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire