mardi 10 juillet 2018

"Le mystère Henri Pick" de David Foenkinos



Résumé : Delphine, éditrice, rentre chez ses parents en Bretagne le temps d'un week-end. Par curiosité professionnelle, elle se rend dans une bibliothèque un peu spéciale. Là, l'ancien bibliothécaire a patiemment récolté des manuscrits refusés par des éditeurs, leur offrant finalement un lieu de visibilité. Au milieu de ce joyeux foullis, elle découvre une véritable pépite littéraire. C'est le début d'une gloire posthume pour Henry Pick, son auteur, mais également le point de départ d'une nouvelle vie pour tous ceux que le livre touche de près.

Pourquoi ce livre : repéré à sa sortie en poche, c'est finalement une amie qui me l'a offert.

Avis : Le résumé avait attisé ma curiosité, aussi quand je l'ai reçu en cadeau surprise, j'étais très contente. Je ne pensais pas l'entamer tout de suite mais le thème de juillet pour le challenge des 12 thèmes est une couverture avec du bleu...
Le pitch de départ est très intéressant : imaginez une bibliothèque contenant tous les manuscrits refusés par les éditeurs. On peut tout à fait imaginer qu'au milieu de cet amas disparate se trouvent de véritables trésors qu'un éditeur aura laisser filer. J'ai beaucoup aimé cette idée.

Nous croisons dans ce roman une galerie de personnages dont la découverte du manuscrit d'Henry Pick va bouleverser l'existence.
Delphine, jeune éditrice brillante qui exhume le manuscrit. Son compagnon Frédéric, auteur d'un roman qui fut un échec commercial retentissant. La veuve Pick bien sûr, qui non seulement découvre la face cachée de son mari mais doit aussi jongler avec une célébrité soudaine. Magali, devenue bibliothécaire par la force des choses. Jean-Michel Rouche, autrefois critique littéraire redouté, désormais tombé en disgrâce. Tout ce petit monde voit sa vie bouleversée. Crozon étant une petite ville de Bretagne, tout le monde pense connaître tout de tout le monde.
Si globalement j'ai lu rapidement et avec plaisir ce livre, je n'en garderai pas un souvenir impérissable. Des passages m'ont semblés vraiment longs. Certains personnages m'ont également laissée de marbre, je pense notamment au couple Delphine / Frédéric - mais qui heureusement ne prennent pas le pas sur les autres.
J'ai cependant apprécié les réflexions autour du monde de l'édition, du "buzz" littéraire, du fait que certains ouvrages sont ensensés et bénéficient du devant de la scène, provoquant des achats "compulsifs". Je pense notamment à Instagram où on trouve exactement les mêmes livres aux mêmes moments sur des comptes différents. Merci les services de presse et le marketing !
C'était le 1er ouvrage de David Foenkinos que je lisais, je poursuivrai peut-être ma découverte de l'auteur mais pas pour l'instant. 

NB : pour lire l'avis de Fondant Grignote qui vient tout juste de publier son billet, c'est par ici !


Folio, février 2018, 322 p.

3 commentaires:

  1. C'est marrant, je l'ai lu il y a 10 jours et vais bientôt publier mon billet ! j'ai à peu près le même ressenti que toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'a plutôt conseillé "Charlotte"... tu l'as lu ? Je tenterai sûrement, mais plus tard.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer